mardi 28 juillet 2015

Comment faire un Smoothie bowl ?

Comment faire un smoothie bowl

Comment faire un smoothie bowl ?

Il aura fallu nettement moins de temps au Smoothie bowl pour arriver en France que son copain le Smoothie.

Il parait que le smoothie est né dans les années 60 en Californie. Ce qui est certain, c'est qu'il n'est arrivé en France que dans les années 90 pour devenir très populaire dans les années 2000. D'ailleurs, une des premières marques à l'avoir vendu en bouteille en Europe, c'est Innocent qui s'est lancé en GB en 1998 puis plus tard en France.

Quant au Smoothie Bowl, il est arrivé à la vitesse de l'éclair, grâce à la puissance des réseaux sociaux tels qu'Instagram et Pinterest. C'est amusant comme nous nous approprions les spécialités anglo-saxonnes aussi rapidement, tout comme ils s'approprient certaines de nos spécialités. Il suffit de voir comment la tarte Bouquet de roses d'Alain Passard a été déclinée sur Pinterest dans le monde entier et je ne suis pas certaine que dans tous les pays, l'on connaisse son origine. Je pense que nous vivons une époque où l'on a des coups de cœur pour les choses très visuelles.

Si j'étais sociologue, je pourrais blablater des heures sur ce sujet mais là, je n'ai plus grand-chose à dire.

Le smoothie bowl, c'est quoi ?

C'est tout simplement un smoothie, soit un mélange de fruits mixés que l'on peut enrichir de yaourt et/ou de lait et que l'on mange à la cuillère, après y avoir ajouté des fruits frais et des trucs qui croquent.

J'ai testé et c'est très agréable d'avoir ce mélange de textures. Le Smoothie bowl est aussi plus rassasiant qu'un smoothie car on le mange à la cuillère et ça prend plus de temps.

Très chouette idée pour le petit déjeuner, voire pour un goûter, à condition de faire un repas léger par la suite, ça cale quand même très bien.

Framboises

Smoothie bowl banane framboise, graines de courges et flocons d'avoine

Pour 1 personne

Pour la base

  • 1 banane
  • 1 poignée de framboises
  • 1 yaourt de brebis
  • 3 cl de lait d'amandes

Pour le topping

  • 1 poignée de framboises
  • 1 petite poignée de flocons d'avoine
  • 1 petite poignée de graines de courge
  • 1 cuil. à café de sirop d'érable ou de miel

Comment faire ?

Dans un plat allant au four, mélangez les flocons d'avoine avec les graines de courge, le miel ou le sirop.

Enfournez, allumez votre four à 150°C et faites torréfier pendant une dizaine de minutes.

Versez sur une assiette creuse et laissez refroidir.

Dans un robot de type blender, mixez la banane coupée en rondelles, les framboises, le yaourt et le lait, jusqu'à une consistance lisse.

Versez dans un bol et ajoutez les ingrédients du topping.

Dégustez tranquillement à la cuillère.

samedi 25 juillet 2015

Comment faire de la glace pilée en 5 secondes sans machine ?

Comment faire de la glace pilée en 5 secondes

Comment faire de la glace pilée en 5 secondes sans machine ?

Si je suis plutôt une buveuse de vin à l'apéro, j'aime bien de temps en temps préparer des cocktails à la maison pour David et moi. J'ai même tout le matériel (pilon, shaker, doseur, etc.).

Le seul problème avec les cocktails, c'est qu'Is réclament beaucoup de glace et notamment de la glace pilée. On peut la faire au blender mais le mien est en panne et d'une manière générale, il faut un blender assez puissant pour faire de la glace pilée. Il existe aussi des petits machines mais je me refuse à acheter un gadget de plus dans ma cuisine.

Grâce à un communiqué de presse, comme quoi ça sert, j'ai découvert qu'Albal venait de lancer des sachets spécial glace pilée. Je connaissais déjà leurs sachets à glaçons mais pas ceux-là. Ils sont super pratiques.

Démonstration.

Il suffit de les remplir doucement d'eau (de l'eau filtrée pour moi), de les retourner pour fermer l'ouverture hermétiquement et de le mettre au congélateur.

Pour les récupérer, vous découpez la base, vous séparez les deux feuilles de plastique et vous voilà avec une poche remplie de glacée pilée.

Sachets pour glace pilée

Chaque sachet permet de faire 2 cocktails.

Pas mal, non ?

On s'en sert pour

Un mojito

Un Virgin Mojito à l'eau de coco

Thé glacé façon Virgin Mojito

Un Virgin Mojito à la fraise

dimanche 19 juillet 2015

Comment faire un NY Cheesecake avec des Graham Crackers ?

NY cheesecake with graham crackers crust

Le cheesecake, on aime ou pas !

Sur une base de biscuits broyés puis mélangés à du beurre, la garniture est très onctueuse et se compose de ce que l'on appelle du « cream cheese » ou de la Philadelphia qui est le nom de la marque aux Etats-Unis, soit un fromage frais à tartiner en France.

Même si le cheesecake est entré dans le paysage français il y a une quinzaine d'année, il n'est pas français du tout. C'est une spécialité anglo-saxonne avec des variantes selon si l'on se trouve en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis avec le fameux NY Cheesecake.

De mon côté, j'ai longtemps fait partie du club des fans. Je l'ai découvert en Grande-Bretagne il y a plus de 30 ans. J'avais 13 ans et je me souviens encore de mon coup de cœur. Dans la famille adorable chez qui j'ai passé 3 semaines, ils faisaient le cheesecake à partir d'une boite, un mix comme on dit. Au bout d'une semaine, c'est moi qui étais en charge de le préparer et j'en garde un souvenir ému. Je suis revenue en France avec des boites. Bien plus tard, j'ai découvert la version américaine et j'en ai mangé pendant des années au resto ou fait maison.

Aujourd'hui, je dois avouer que je m'en suis lassée et je suis revenue à mes racines avec le gâteau au fromage blanc de l'Est de la France dont la texture est beaucoup plus aérienne. C'est le Kasekuchen, que certains français appellent le cheesecake, cela me hérisse et je dois me retenir pour ne pas me lancer dans des longues explications qui ne passionnent que moi.

Pour les besoins d'un tournage, j'ai testé à la maison la version américaine du cheesecake avec la base qu'ils utilisent : Les Graham Crackers écrasés avec du beurre (les britanniques utilisant les Digestive biscuits).

Graham crackers

Les Graham Crackers, c'est un peu comme le Petit-Beurre en France je pense ou les Digestive biscuits en Grande-Bretagne, c'est-à-dire le biscuit familial que l'on retrouve dans tous les placards.

Je ne les avais jamais goûtés en dehors du cheesecake. David et moi avons beaucoup aimé leur texture croquante sans que les biscuits ne soient durs ni trop secs. Le biscuit fond bien dans la bouche et a un petit côté rustique très agréable. David me dit que ça lui fait penser aux biscuits « Malted Milk » de son enfance.

Bon, le seul problème est qu'on ne les trouve pas facilement en France. Les miens viennent d'une épicerie américaine dans le Marais à Paris : Thanksgiving. Quand j'ai donné leur prix à ma collègue américaine, je ne vous dit pas ici quelle expression elle a employée pour me faire part de sa stupéfaction.

Ce cheesecake m'a réconcilié avec les cheesecakes. On retrouve bien le coté onctueux qui fait son charme mais sans le coté écœurant que l'on a trop souvent dans les restaurants, sachant qu'à mon avis, ils proviennent très certainement tous du même labo de fabrication.

Pour vous faire votre propre avis, voilà la recette.

NY Cheesecake

Pour un moule de 20 cm de diamètre

  • 145 g de biscuits type Graham Crackers
  • 60 g de beurre fondu
  • 500 g de fromage frais type Philadelphia
  • 125 g de crème liquide
  • 125 g de sucre
  • 1 cuil. à café d'extrait de vanille
  • 2 œufs légèrement battus
  • 2 cuil. à café de Maïzena
  • Le zeste d'un citron
  • 1 pincée de sel
  • Coulis, fruits rouges ou fruits rouges surgelés pour servir

Comment faire ?

Cassez les biscuits, mettez-les dans un sac de congélation puis broyez-les en miettes à l'aide d'un rouleau à Pâtisserie.

Versez dans un bol, ajoutez le beurre fondu et mélangez.

Versez dans un moule à charnière et tassez, en faisant légèrement remonter le mélange sur les bords.

Enfournez pour 5 minutes dans un four préchauffé à 165°C. Laissez refroidir.

Dans un bol, fouettez la Philadelphia avec la crème, ajoutez les œufs et mélangez.

Ajoutez le sucre, la maïzena, l'extrait de vanille, le sel, le zeste de citron et mélangez.

Versez sur la base aux biscuits et enfournez pour une quarantaine de minutes.

Le cheesecake doit encore être légèrement tremblotant.

Laissez reposer 15 minutes dans votre four éteint.

Sortez-le et laissez complètement refroidir avant de le mettre au frais.

Retirez le moule et servez avec un coulis ou des fruits rouges.

Comment faire un NY cheesecake

 La version suite au tournage 

Suivez Pascale Weeks sur Twitter


Mes recettes au Multicuiseur Philips
Retrouvez moi également ici
Diner Pamplemousse de Floride
Notes les plus populaires
    Mes blogs de cuisine chouchou
    Blogs utiles
    Mes sites de cuisine préférés
    Lectures non culinaires
    Partenaires
    • Couteau ceramique

    Ma Photo
    INDEX DES RECETTES
    • Pour retrouver toutes mes recettes, cliquez sur l'une ou l'autre des catégories dans la colonne de droite, sous les commentaires récents. Enjoy !

    Mes livres
    Livret de recettes à télécharger